Avis d'expert

Faut-il louer ou acheter ses bureaux d’entreprise ?

Jean-René Bard / Directeur Associé du département vente-Utilisateurs de BNP Paribas Real Estate Transaction France

17/09/2013 15:58
Imprimer  |  Ajouter aux favoris
location bureauSavoir s’il faut acheter ou louer ses bureaux d’entreprise est une interrogation récurrente parmi les chefs d’entreprise. Maturité et typologie d’entreprise, motivations, modalités de détention : Jean-René BARD, Directeur Associé du département vente-Utilisateurs de BNP Paribas Real Estate Transaction France, revient sur les différents critères permettant d’arbitrer entre un achat ou une location pour ses bureaux.    

Maturité de l’entreprise 

« Les retours d’expérience de nos équipes qui travaillent au quotidien auprès des entreprises permettent d’identifier les principaux critères qui plaident en faveur d’une acquisition ou d’une location pour ses bureaux. L’un des premiers critères à prendre en compte est la maturité de l’entreprise. Une jeune société aura plutôt tendance à privilégier la location de ses bureaux. Cette solution lui offrira plus de souplesse dans la gestion de son outil de travail et n’altèrera pas sa capacité à consacrer ses fonds propres à la croissance de l’entreprise. Pour les sociétés bénéficiant d’une plus grande maturité et d’une stabilité relative de leurs activités et de leurs effectifs, la question reste ouverte. D’autres critères doivent ainsi être pris en compte dans la décision de louer ou d’acheter ses bureaux : la typologie de la société, son activité, la structure de son capital ou son objet social.  

Acheter ses bureaux : les principales motivations

Les sociétés qui optent pour l’acquisition de leurs bureaux doivent y trouver un intérêt économique avéré, une réponse à une motivation patrimoniale ou encore que cette décision s’inscrive dans la logique de leur objet social. Au travers des opérations que nous réalisons, nous constatons qu’il existe deux principales motivations pour les entreprises à devenir propriétaire de leurs bureaux. La première motivation d'achat de bureaux est liée à des considérations patrimoniales. Les entreprises acquièrent leurs bureaux dans le cadre de leur stratégie d’allocation d’actifs, comme par exemple les banques, les mutuelles, les assureurs, les professions libérales ou encore les sociétés au capital détenu par des familles.   La seconde motivation est basée sur des raisons financières et comptables. Acheter ses bureaux correspond souvent à une volonté de l’entreprise de maîtrise des coûts. C’est, par exemple, le cas des collecteurs, des fédérations et syndicats professionnels, des associations ou encore des structures publiques ou para-publiques qui souhaitent avoir une lecture pérenne de leurs coûts immobiliers. L’acquisition leur permet de se protéger des évolutions erratiques des loyers et des indices de révision.   Par ailleurs, la plupart des bailleurs optent pour la location au régime de la TVA immobilière ce qui renchérit considérablement le coût immobilier d’une location pour des structures non-assujetties. Pour les organismes ou structures non récupérateurs de TVA, acheter ses bureaux est ainsi une alternative économique pertinente.  

Modalités de détentions : louer à sa société les bureaux achetés au travers d’une SCI

Chez les clients que nous rencontrons, la logique patrimoniale est souvent opposée à la logique de développement de l’entreprise. Or, pour un chef d’entreprise ou une profession libérale qui est confronté au quotidien à des arbitrages personnels (patrimoine, retraite) l’acquisition de ses bureaux peut s’inscrire dans une démarche patrimoniale de création de valeur, en louant le bien acquis à sa société au travers d’une SCI (Société Civile Immobilière). Le chef d’entreprise perçoit alors les loyers versés par sa société. Cette solution qui allie achat et location est attractive pour un entrepreneur : elle lui permet de concilier les avantages des deux options et, en dissociant son outil de travail de son activité, elle n’altère pas la possibilité de cession de son entreprise.  

La location majoritairement plébiscitée par les entreprises

Quand bien même l’immobilier constitue un poste de coût significatif dans le budget de fonctionnement d’une entreprise, il n’est pas considéré comme stratégique. C’est pourquoi la location est souvent privilégiée pour sa simplicité et sa souplesse. Pourtant celle-ci est moins protectrice que l’acquisition pour la stabilité de fonctionnement de l’entreprise, un bail commercial étant susceptible de ne pas être reconduit. Le parc locatif constitue la grande majorité de l’offre de bureaux disponible. Principalement détenu par des propriétaires institutionnels, il propose des immeubles adaptés aux attentes des utilisateurs en matière de prestations, d’équipements ou encore de confort (à titre d'exemple, voir l'offre locative de BNP Paribas RE à Paris). Dans un marché structurellement sous-offreur à l’acquisition, il est souvent plus aisé et plus rapide pour une société de louer des bureaux que d’attendre une solution acquisitive adaptée à ses besoins. C’est également une des raisons qui  explique que la location soit plus régulièrement plébiscitée par les entreprises. En effet, en Ile de France, plus de 85% des volumes de transactions sont réalisés à la location.»
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/avis-d-experts/louer-ou-acheter-bureaux-entreprise/ - 23-04-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate