Actualité

Près de chez vous

Quelles démarches pour financer mon projet immobilier neuf ?

20/04/2017 14:52
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Devenir propriétaire de son logement reste le rêve d'une grande majorité de français. La pierre demeure en effet une valeur sûre et permet de débuter la constitution d'un patrimoine pérenne en investissant notamment dans l'immobilier neuf. De nombreux programmes résidentiels sont en effet en cours de commercialisation et offrent de très belles opportunités pour acheter en VEFA en Ile-de-France, à Marseille ou encore à Bordeaux. Mais avant de signer votre contrat de réservation et de concrétiser votre rêve, vous devrez faire le point sur le financement de votre projet immobilier neuf. Apport personnel, prêt bancaire, prêt à taux zéro, PAL : rappel des dispositifs à prendre en compte pour monter votre dossier de financement et aborder sereinement cette étape cruciale dans votre projet d'accession à la propriété.

 

Demarche-financer-achat-immobilier-neuf-Stokkete-BNP-Paribas-Immobilier

 

Devenir propriétaire dans le neuf : quel plan de financement ?

Avant même de lancer vos recherches pour devenir propriétaire d'un bien immobilier neuf, il semble judicieux de faire le point sur le mode de financement de votre projet. Vous aurez ainsi une évaluation plus précise du budget que vous pouvez allouer à l'acquisition d'un appartement. Pour monter un plan de financement immobilier pertinent, vous devrez prendre en compte les éléments suivants :

 

>>> Estimer votre capacité d’emprunt

 

L'apport personnel

L'apport personnel représente vos fonds propres c'est-à-dire les liquidités dont vous disposez personnellement et que vous utiliserez (en partie) pour financer l'achat d'un bien immobilier. Cette épargne est souvent constituée de sommes reçues en héritage ou de donations, d'économies personnelles placées sur des livrets (PEL) et autres contrats bancaires ou encore d'un plan épargne entreprise (ou épargne salariale).

Si légalement l'apport personnel n'est pas obligatoire pour soumettre une demande de prêt immobilier, il offre cependant à l'emprunteur de meilleures conditions de crédit immobilier.

 

Le prêt immobilier bancaire

Une fois que vous aurez fait le point sur le montant de votre apport personnel, vous pourrez solliciter des établissements bancaires afin d'évaluer votre capacité d'emprunt (selon vos revenus et vos charges) et le montant du crédit immobilier que vous pouvez contracter.

Lorsque vous avancerez plus concrètement dans votre projet d'achat immobilier et que vous aurez signé le contrat de réservation de votre futur logement neuf, votre conseiller vous adressera une offre de prêt. Celle-ci détaillera précisément le montant du crédit immobilier, la durée des remboursements, le taux d'intérêt, le TEG, les garanties et les assurances du prêt.

Si vous achetez en VEFA, les appels de fonds se feront au fur et à mesure de l'avancement de la construction du programme résidentiel : les sommes d'argent seront donc débloquées petit à petit par la banque.

Cependant, pour éviter que les futurs propriétaires ne cumulent les charges existantes (loyer notamment) avec ces nouvelles échéances de prêt immobilier, les banques proposent un report de mensualités : en attendant la livraison de votre appartement neuf, vous vous acquitterez uniquement des frais intercalaires et ne commencerez le remboursement du capital emprunté qu'à compter de la remise des clés.

 

Le PTZ +

En complément du prêt immobilier bancaire classique et selon certains critères d'éligibilité, vous pouvez peut-être bénéficier d'un prêt à 0% (PTZ* ou PTZ+). Ce crédit immobilier sans intérêt et sans frais de dossier est accordé aux primo accédants (selon conditions de ressources) et permet de financer jusqu'à 138 000 euros de l'achat de leur résidence principale.

 

>>> Découvrez les logements éligibles au PTZ +

 

Pour vérifier votre éligibilité au PTZ, vous pouvez vous renseigner notamment auprès des bureaux de vente des programmes résidentiels neufs ou utiliser les simulateurs. Vous pouvez également solliciter votre conseiller bancaire qui combinera apport personnel, PTZ et prêt immobilier classique pour finaliser le montage financier de votre projet immobilier.

Attention, le PTZ reste en vigueur jusqu'au 31 décembre 2017. Il ne vous reste donc que quelques mois pour profiter de ce dispositif d'aide à l'accession à la propriété.

 

Le PAL

Le Prêt Action Logement (PAL ou anciennement 1% logement) peut également intervenir dans le montage du dossier de financement de l'achat de votre appartement neuf. Il est accordé aux salariés des entreprises du secteur privé de 10 salariés et plus. Pour en bénéficier, l'investissement immobilier doit concerner l'achat d'un logement neuf respectant la réglementation thermique RT 2012.

Selon la zone géographique le montant du prêt immobilier peut varier de 7 000 à 25 000 euros. Toutefois il ne dépassera pas 30% de l'opération immobilière.

 

Le prêt des collectivités territoriales

Certaines collectivités territoriales peuvent éventuellement accorder des prêts à taux préférentiels pour l'acquisition d'un logement neuf. Pour savoir si ce dispositif s'applique à votre projet d'achat immobilier, renseignez-vous auprès de la mairie où se situe le bien immobilier ou le futur programme résidentiel neuf.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

*PTZ+ : Valable pour toutes les offres de prêt à taux zéro émises à partir du 1er janvier 2016 pour l’acquisition de sa résidence principale neuve. Sous réserve de respecter les conditions fixées notamment par la loi de finances rectificative pour 2012 n° 2012-1510 du 29 décembre 2012, l’arrêté du 30 décembre 2014 modifiant l’arrêté du 30 décembre 2010 relatif aux conditions d’application de dispositions concernant les prêts ne portant pas intérêt consentis pour financer la primo accession à la propriété et par les textes subséquents les modifiant, notamment la loi de finances pour 2016 n°2015-1785 du 29 décembre 2015 et le décret n°2015-1813 du 29 décembre 2015. Sous réserve de la localisation du logement, d’être primo-accédant et de respecter les conditions de ressources prévues par le dispositif, sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement bancaire. Conditions disponibles auprès de nos équipes commerciales.
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/demarches-financer-projetimmobilierneuf/ - 23-04-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate