Actualité

Bureau

Well-being

En route vers le nomadisme ?

12/04/2016 15:14
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Le monde du travail évolue et de nouveaux modes de travail coexistent pour toujours plus de performance et de bien-être des collaborateurs. Le nomadisme en entreprise est l’un de ces nouveaux modes de travail. Il revêt plusieurs formes, être nomade ce n’est pas simplement travailler en dehors de l’entreprise : télétravail (1 jour/semaine), travail à domicile (2 à 5 jours/semaine), mobilité chez des clients ou dans des tiers-lieux, espaces de réunion formels et informels, desk-sharing… Ainsi, les nouveaux nomades bougent et évoluent à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise. Le credo de ces salariés : travailler en mode projet dans l’espace le mieux adapté.

Le credo de ces salariés : travailler en mode projet dans l’espace le mieux adapté. Le nomadisme : une tendance de fond

Le nomadisme se développe fortement en entreprise, à l’intérieur comme à l’extérieur des murs. Est considéré comme nomade tout collaborateur qui exerce son activité professionnelle en dehors de son poste de travail.

Nouveau mode de travail, le nomadisme permet de développer l’esprit d’équipe, le travail en mode projet, la collaboration… C’est d’autant plus le cas au sein de l’entreprise. La forme la plus connue de nomadisme en dehors de l’entreprise est le télétravail : 60% des entreprises du CAC 40 l’expérimentent actuellement ou sont en passe de signer un accord. Il est principalement pratiqué à domicile.

Cependant, les entreprises françaises se montrent toutefois de plus en plus intéressées par les tiers-lieux. Une tendance qui devrait se confirmer à horizon 2018 selon l’étude Watch Out menée par BNP Paribas Real Estate, lien à créer vers landing une fois que le flex office, qui commence juste à être mis en place, sera généralisé. Le flex office ou desk-sharing reste une organisation encore très peu développée. Il concernerait à peine 4 % des salariés français.

L’environnement de travail s’adapte progressivement au nomadisme dans l’entreprise.

Les enjeux du nomadisme

La performance globale de l’entreprise et des collaborateurs est l’enjeu numéro un du développement de nouveaux modes de travail. Le nomadisme correspond également à l’évolution de la société et des techniques de management, et est rendu possible grâce au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) qui simplifient l’échange de données (dématérialisation, explosion des réseaux sociaux, développement des technologies wifi, Lifi…) et la mobilité des collaborateurs.

D’autre part, les frontières entre vie personnelle et vie professionnelle se sont peu à peu estompées au cours de ces dernières années, incitant les salariés à davantage de flexibilité et de mobilité.

D’un point de vue managérial, le nomadisme permet également de développer l’autonomie, la productivité et la qualité de vie des salariés.

Pour les entreprises, il s’agit entre autre de mieux gérer les m² au sein des espaces de travail et de développer des espaces alternatifs (espaces de réunion formels et informels, points de rencontre, bulles de confidentialité…) afin de favoriser la collaboration et le travail en mode projet. Les bureaux partagés ou desk sharing répondent aussi à cette tendance.

Ces entreprises adeptes du desk sharing

Les configurations sont différentes pour chaque utilisateur et chaque entreprise. Le nomadisme en entreprise revêt des enjeux différents et s’adapte selon le travail à accomplir, le cadre de travail ou encore des employés eux-mêmes.

Accenture a mis en place le desk sharing dès 1995. Chez Siemens France, la démarche a connu une phase d’accélération en 2014, rendue possible par l’installation à Saint‑Denis, le développement du télétravail et la réduction de l’espace consacré à l’archivage.

L’utilisation de l’espace est optimisée. « Ce n’est pas moins de mètres carrés, mais un mètre carré mieux occupé », résume Sylvain Hasse, Directeur du département Corporate Services de BNP Paribas Real Estate.

Une réflexion globale est à mener pour mieux configurer les espaces en fonction des besoins et des projets de l’entreprise. Les espaces tels les RIE peuvent, par exemple, aisément servir à différents moments de la journée pour accueillir des clients, travailler en mode projet…

En savoir plus sur le nomadisme ? Demandez à recevoir votre exemplaire de l’Etude Watch out.

Autres articles susceptibles de vous intéresser

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/en-route-vers-le-nomadisme/ - 25-02-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate