Actualité

Entrepôt et logistique

Investissement

Financer son investissement immobilier : le crédit-bail

18/04/2017 14:48
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Dans le cadre du développement de vos activités, vous envisagez d'investir dans une nouvelle plateforme logistique au cœur du CRT de Lille-Lesquin ou à Palaiseau en région parisienne ? Qu'il s'agisse d'entrepôts ou de locaux d'activités, plusieurs options s'offrent à vous : l'achat, la location ou bien le crédit-bail immobilier. Ce dernier mode de financement peut, en effet, vous permettre d'investir dans des locaux à usage professionnel.
Retour sur les caractéristiques et les avantages du crédit-bail pour financer vos projets d'investissements immobiliers.

Credit-Bail---BNP-Paribas-Real-Estate-Shutterstock-bnppre

Investir dans un entrepôt ou dans des locaux d'activités : le b.a.-ba du crédit-bail

Pour investir dans l'immobilier tertiaire, PME ou grands groupes disposent de plusieurs solutions pour financer leurs investissements : l'autofinancement, le prêt immobilier ou bien le crédit-bail. Cette dernière option désigne en fait un contrat de location à durée déterminée, liant un bailleur (une banque ou une société financière) à un utilisateur (l'entreprise) et assorti d'une option d'achat (promesse de vente).

Prenons le cas concret de la société Duroc qui souhaite développer ses activités grâce à un nouvel entrepôt logistique en région Rhône-Alpes.

En optant pour le crédit-bail, Duroc va d'abord choisir le bien immobilier qui lui convient (soit 5 000 m² de locaux industriels sur la métropole du Grand-Lyon). Mais c'est l'établissement bancaire, partenaire de Duroc dans le cadre du crédit-bail, qui va faire l'acquisition de cet entrepôt.

Un contrat de location assorti d'une promesse de vente sera ensuite signé entre Duroc et l'établissement bancaire, propriétaire de local industriel. A l'issue de ce contrat (généralement entre 8 et 15 ans), Duroc aura le choix entre :

  • la reconduction de son contrat de location
  • la restitution du bien immobilier pour louer des locaux d'activités sur un autre secteur lyonnais
  • l'achat de cet entrepôt logistique au prix déterminé lors de la signature du contrat.

Le crédit-bail se différencie de l'achat d'un bien immobilier tertiaire « classique » puisque l'utilisateur n'est pas propriétaire des locaux qu'il occupe.

Il ne s'agit pas non plus d'un simple contrat de location puisque l'utilisateur des locaux d'activités ou des bureaux aura la possibilité de racheter le bien immobilier à la fin du contrat. Enfin, ne pas confondre un crédit-bail et une location-vente : en effet, dans le cadre du crédit-bail, l'utilisateur ne sera pas dans l'obligation d'acheter le bien immobilier à échéance du contrat.

Ce mode de financement pourra s'appliquer aux biens mobiliers dans le cadre de l'acquisition de matériel professionnel (équipements logistiques, véhicules, outils spécifiques...) ou aux biens immobiliers : locaux industriels, commerces, entrepôts logistiques, surfaces de stockage ou d'entreposage, immeubles de bureaux etc.

Si le crédit-bail semble particulièrement plébiscité par les artisans, PMI ou PME, les grands groupes industriels retiennent également cette option, notamment dans le cadre d'opérations immobilières complexes.

 

Le crédit-bail pour financer des locaux à usage professionnel : quels avantages ?

Depuis quelques années, les entreprises qui souhaitent se constituer un patrimoine immobilier semblent se tourner à nouveau vers l'option crédit-bail.

En effet, si ce mode de financement immobilier apparaît moins courant qu'un prêt bancaire traditionnel, il offre cependant de nombreux avantages.

Ainsi, grâce au crédit-bail, une jeune entreprise prometteuse du secteur logistique par exemple, pourra réaliser un investissement immobilier sans apport initial.

Le projet d'acquisition d'une nouvelle plateforme de stockage sera ainsi financé à 100% du montant de l'investissement par le partenaire bancaire. La start-up pourra ainsi consacrer ses fonds propres pour le financement de projets divers liés au développement de ses activités.

Autre avantage du crédit-bail et non des moindres : les loyers versés par l'entreprise sont déductibles de l'impôt sur les bénéfices en charges d'exploitation. De même, les bureaux, commerces, surfaces de stockage, entrepôts logistiques ou locaux d'activités financés en crédit-bail n'apparaissent pas dans le bilan de l'entreprise.

Par ailleurs, l'option crédit-bail reste une solution de financement très souple puisqu'elle n'engage pas l'utilisateur au rachat. Celui-ci donc reste libre de devenir ou non propriétaire du bien immobilier qu'il a occupé.

Enfin, et selon les dispositions précisées dans le contrat, il est possible de réaliser une sortie anticipée à partir de la 7ème année.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/financer-son-investissement-immobilier-le-credit-bail/ - 23-07-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate