Actualité

Bureau

Développement durable et RSE

Energie

Innovations

Well-being

Immeuble de bureau et gestion de la data : quelles données pour quelles utilisations ?

11/01/2017 15:56
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

A la fois connectés et intelligents, les immeubles de bureaux sont désormais conçus pour être capables de communiquer et d'interagir avec leur environnement. Ainsi, le bâtiment intelligent (ou smart building) représente une source de données qui va permettre de proposer de nouveaux services aux propriétaires ou aux utilisateurs. Par ailleurs la question de la gestion de cette data fait émerger de nouveaux enjeux qui transforment foncièrement le métier du property management.

Gestion de la Data - BNP Paribas Real Estate - Freepik

Quelles données générées par l'immeuble intelligent ?

Aujourd'hui l'immeuble tertiaire n'est plus une construction isolée, il se conçoit de manière globale et contextuelle, interagissant avec son environnement. Le bâtiment intelligent ou smart building représente désormais un flux permanent de données émanant de capteurs multiples, de compteurs et autres objets connectés (IoT).

Ainsi, au niveau du fonctionnement même d'un ensemble immobilier tertiaire, le bâtiment intelligent va pouvoir générer de la data concernant le taux d'occupation des bureaux ou des emplacements de parking, le nombre d'entrées et de sorties à la journée ou à la semaine, le nombre de collaborateurs présents sur une journée.

Les données du smart building (bâtiment intelligent) concernent également les éléments extérieurs liés à la météorologie (température, niveau d'ensoleillement, degré d'humidité ou encore vitesse du vent), à la qualité de l'air (concentration d'ozone, de dioxyde d'azote ou encore le taux de particules fines) ou encore aux conditions de circulation en temps réel des accès routiers ou du réseau de transports en commun.

De même, l'immeuble intelligent permet d'obtenir, à date, un état des dépenses énergétiques précis ou bien, pour les BEPOS notamment (bâtiments à énergie positive), la quantité d'énergie produite. Toujours en matière de flux, les données concernent également les déchets, les eaux usées ou le niveau de CO2 émis.

Le smart building permet aussi de compiler des données sur les caractéristiques intrinsèques de l'immeuble : emplacement des issues de secours, métrage précis des surfaces, type de matériaux utilisés pour la construction, état des équipements (portes coulissantes, portillons d'entrée, fenêtre, stores...).

Enfin, le flux de données généré par l'immeuble intelligent informe également sur la gestion comptable, juridique et technique du bâtiment.

On entre ainsi véritablement dans l'ère de la big data du bâtiment qui révolutionne, de fait, les métiers de l'immobilier et notamment celui du property management.

 

Le management de la data : un nouveau métier et des nouveaux services immobiliers

Pour qu'un immeuble devienne véritablement un smart building, le flux des données doit être centralisé, finement analysé et structuré de manière lisible. Il permettra alors d'améliorer le confort des usagers, la sécurité, la performance énergétique, tout en valorisant l'actif.

Ainsi la digitalisation de l'immobilier transforme véritablement le rôle du property manager. Aux compétences en matière de gestion technique, juridique et comptable s'ajoute désormais le management de la data immobilière.

Le smart building représente ainsi une source d'innovation, génère de nouveaux services et de nouveaux usages.

Une tendance confirmée par la dernière étude Watch Out de BNP Paribas Real Estate qui présente la multitude de services à l’immeuble et aux occupants existants et à venir.

>>> Demandez à recevoir votre exemplaire de l’étude Watch Out 

  • Pour le propriétaire tout d'abord, les innovations liées à l'immeuble intelligent lui permettent notamment de réaliser des économies d'énergie grâce à une meilleure gestion de la performance énergétique. En effet, l'analyse des données concernant l'occupation des bureaux ou des salles de réunions par exemple lui permettent d'adapter les systèmes d'éclairages, de climatisation ou de chauffage.

Il dispose par ailleurs d'une vision globale de la maintenance générale du bâtiment qui permet notamment une planification des investissements à long terme. De même, en cas de panne, le flux des données va permettre d'identifier plus rapidement le point sensible et d'accélérer l'intervention. A ce titre, la carte d'identité numérique propose un nouveau référentiel dématérialisant et certifiant les données de l'immobilier tertiaire. Désormais, plus d'archives papier : la collecte des données et l'accès aux informations seront simplifiées, offrant ainsi un outil de gestion stratégique.

A travers son pôle conseil Partner's & Services, BNP Paribas REPM propose également une offre dédiée à l'intelligence immobilière : EasyTech déploie ainsi une large gamme de services pour répondre aux nouveaux enjeux de la performance immobilière.

  • Pour l'utilisateur, comme l'explique Jean-Claude Tanguy, président BNP Paribas Real Estate Property Management France, le smart building implique une approche « B2B2C ».

L'un des enjeux du management de la data réside en effet dans l'amélioration de la qualité de vie au sein de l'immeuble. Il s'agit d'offrir davantage de confort, de sécurité et d'adapter le bâtiment aux habitudes des utilisateurs.

Si la mesure du bien-être au travail semble plus complexe, elle est cependant de plus en plus structurée, notamment via la norme Well. Cette nouvelle certification créée ainsi des valeurs mesurables pour la santé, le bien-être et l'équilibre des utilisateurs évoluant au sein d'un immeuble tertiaire (infrastructures scolaires, logements, immeubles de bureaux, aéroports, centre commerciaux...).

Le bâtiment intelligent devra donc, à terme, être capable de générer des flux de données et des services liés à la qualité de l'air et de l'eau, à l'alimentation, à la lumière, à l'activité physique, au confort et la sérénité de l'esprit.

 

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/immeuble-de-bureau-et-gestion-de-la-data-quelles-donnees-pour-quelles-utilisations/ - 23-07-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate