Actualité

Bureau

Well-being

Nouveaux modes de travail et nouvelles tendances de l’aménagement de bureau

30/08/2016 18:16
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Nouveaux comportements, nouvelles tendances, nouveaux usages : le monde du travail change, l'immobilier tertiaire aussi ! La créativité, le temps de concentration et le bien-être au travail sont au cœur de l'organisation et c'est désormais « l'humain » qui guide l'aménagement des nouveaux espaces de travail. L'immeuble est au cœur des nouveaux enjeux de société et pour mieux comprendre cette nouvelle donne immobilière, décryptage par Jérémie Papon, Responsable du conseil utilisateur Moyennes Surfaces chez BNP Paribas Real Estate et rencontre avec Nicolas Paugam, directeur général de l'agence Artdesk

Nouveaux modes de travail et nouvelles tendances de l'aménagement de bureau

Quels sont aujourd'hui les modes de travail les plus plébiscités ?

Les entreprises s'ouvrent de plus en plus à des modes de travail collaboratifs : le temps n'est donc plus à l'uniformisation de « l’open-space » ou du tout « bureaux individuels ». Les nouveaux aménagements viennent bouleverser et modifier en profondeur le paysage tertiaire. On fait ainsi davantage de place au travail en équipe et au travail en mode projet en offrant aux collaborateurs des espaces dédiés au travail individuel ou a la concentration et des lieux pensés pour les échanges et le travail collaboratif. On parle alors de tiers-lieux.

« Chez Artdesk nous avons nous-mêmes adoptés en interne ces nouveaux modes de travail innovants. Ainsi nos collaborateurs n'ont plus de postes de travail fixes. Ils se déplacent un peu partout, tout au long de la journée et utilisent différents espaces connectés et parfaitement adaptés à chacune des activités du moment.  En tant que co-fondateur je n'ai personnellement plus de bureau. Finalement cette tendance invite le top management et le middle management à évoluer au cœur même des échanges et des équipes. C’est aussi une tendance que nous préconisons en ce moment à chez nos clients dans l’agencement de ses nouveaux locaux.» précise Nicolas Paugam.

Appelée Flexoffice, cette tendance incite ainsi les collaborateurs à se déplacer dans l’ensemble du bâtiment et à utiliser les espaces pour une fonction dédiée

Une tendance confirmée par la dernière étude Watch Out de BNP Paribas Real Estate qui associe la notion de services à l’immeuble et aux occupants à ces nouveaux modes de travail.

>>> Demandez à recevoir votre exemplaire de l’étude Watch Out 

Comment expliquer l'évolution vers ces nouveaux modes de travail ? La génération Y est-elle la seule explication à ce phénomène ?

Cette tendance majeure de l'immobilier tertiaire n'est pas uniquement une réponse aux exigences d'une génération ultra-connectée.

Dès le début des années 2000, à l'apogée de la bulle Internet en France, certaines entreprises proposaient déjà des bureaux aux aménagements très innovants. Mais à cette époque, l'ordinateur portable était encore assez peu répandu. Il n'y avait ni tablette, ni smartphone et la mobilité était alors très limitée.

15 ans plus tard, la technologie permet d'aller jusqu'au bout de cette idée et de répondre parfaitement à ces nouveaux besoins de nomadisme et de flexibilité.

La digitalisation des entreprises a-t-elle modifié la représentation même de l'espace de travail ?

Aujourd'hui, ce qu'on attend d'un espace de travail au sein d'un immeuble tertiaire, c'est qu'il permette la meilleure connectivité possible. Cela notamment afin de favoriser la flexibilité au sein des espaces et de renforcer la collaboration au sein des équipes.

L'espace de travail n'est donc plus lié à un bureau positionné à tel étage mais à l'ensemble des services développés par l'organisation pour offrir à ses collaborateurs les meilleurs usages possibles en termes d'accès mais aussi en termes de technologie (réseaux Internet, réseaux sociaux internes, objets connectés).

L'apparition des nouveaux modes de travail répondent-ils également à une problématique de qualité de vie au travail ?

L'espace de travail doit permettre aux collaborateurs d'évoluer au sein d'un univers confortable, offrant services adaptés et bien-être au travail.

Lorsque l'on aménage un appartement, l’aménagement va au-delà des simples critères esthétiques. Ainsi, chaque espace de vie est entièrement dédié à une activité : recevoir, dormir, cuisiner, se détendre. Et c'est en reprenant ces mêmes principes d'aménagement que les espaces tertiaires doivent être imaginés aujourd'hui : les surfaces de bureaux doivent être adaptées aux activités des équipes. Les différents espaces doivent être conçus pour favoriser le bien-être des collaborateurs qui seront alors plus innovants, plus efficaces, plus créatifs. « L’offre globale du groupe Artdesk, répond à cette nouvelle exigence du bien-être au travail. Nous offrons à nos clients une réflexion globale sur tous ces sujets, avec nos 4 entités, du conseil, à l’architecture d’intérieur, en passant par la distribution de mobiliers adaptés et ce jusqu’au décor… pour se sentir bien au bureau comme à la maison.» indique Nicolas Paugam

>>> Identifier les services à mettre en place dans votre entreprise 

Les nouveaux modes de travail impactent ils les besoins immobiliers des entreprises ?

L'espace de travail est un enjeu majeur pour l'entreprise. L'aménagement des bureaux impacte grandement la productivité de l’organisation et son image.

Les utilisateurs expriment généralement un besoin assez classique avec un cahier des charges relativement traditionnel qui consiste à positionner x postes de travail sur telle superficie. Cependant la conception de ces nouveaux espaces de travail intègre tout à la fois l’activité de l’entreprise mais aussi la capacité de l'organisation à « libérer » le management.

« Si l'on se compare aux pays nordiques (Norvège ou Danemark), nous sommes encore très en retard.

La France continue d'adopter un management de contrôle plutôt qu'un management de confiance. Fort heureusement, tout cela évolue rapidement : les entreprises françaises intègrent désormais l'idée de libérer totalement la créativité des collaborateurs en leur permettant plus d'autonomie et de flexibilité.» précise Nicolas Paugam.

Pour répondre aux besoins évolutifs des entreprises en matière d’aménagement des espaces de travail, BNP Paribas Real Estate a récemment développé une offre de service permettant de répondre aux besoins des utilisateurs, petits ou grands, selon leur typologie de projet immobilier.

« Pour accompagner la diversité de projets de nos clients, dans leurs différents secteurs d’activités, BNP Paribas Real Estate a adopté une nouvelle approche et s’est entouré d’un réseau de partenaires dont ArtDesk fait partie. Cette plateforme de prestataires spécialisée aux multiples compétences (conception-réalisation, nouveaux modes de travail, change management, mobilier, digitalisation des espaces de travail) est mise à disposition de nos utilisateurs en fonction des besoins spécifiques de leurs projets.

Parallèlement, pour les accompagner utilisateurs à toutes les étapes de leurs projets, depuis la recherche du site jusqu’au transfert de leurs activités, nous mettons au service de nos clients une offre de service spécifique de conseil et de project management» Indique Jérémie Papon, Responsable du conseil utilisateur Moyennes Surfaces, BNP Paribas Real Estate

Concevoir des espaces favorisant le bien-être au travail implique t'il forcément des budgets plus importants en matière d'aménagement ?

Pour les entreprises, l'aspect budgétaire ne doit pas être un frein : on peut faire beau, confortable, ergonomique et favoriser le bien-être des collaborateurs au travail sans pour autant impacter lourdement le budget.
Concrètement, les nouveaux modes de travail permettent de réduire les besoins en matière de superficie de bureaux. Les ratios sont désormais différents : on passe d'un raisonnement en nombre de postes de travail à la notion de « position assise » qui nécessite moins d'espace par collaborateur.

De même, les surfaces de bureaux étant moins cloisonnées, on réduit les coûts d'aménagement : la mobilité, le nomadisme, la flexibilité n'augmentent donc pas les budgets des entreprises qui souhaitent aménager de nouveaux bureaux.

Enfin, comme le démontrent de nombreuses études, travailler dans un cadre agréable libère la créativité et participe à l'efficacité et la productivité des collaborateurs.

A quoi ressemblera le bureau du futur ?

Les sièges sociaux deviendront probablement plus des lieux de rassemblement où les collaborateurs pourront converger. Ils travailleront davantage à l'extérieur de l'entreprise : le bureau de demain mélangera le home-office, les espaces de co-working et autres tiers-lieux ainsi qu'un siège social hyper collaboratif et convivial.

Finalement, la question que l'organisation doit nous poser, ce n'est plus simplement « Dessine-moi un bureau », c'est désormais « Dessine-moi un écosystème complet ».

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter notre Responsable du conseil utilisateur Moyennes Surfaces, Jérémie Papon, à l’adresse suivante : jeremie.papon@bnpparibas.com

 

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/nouveaux-modes-de-travail-et-nouvelles-tendances-de-lamenagement-de-bureau/ - 27-05-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate