Actualité

Penser la ville

Près de chez vous

La silver génération, avenir du commerce de détail ?

19/06/2017 10:01
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Les plus de 60 ans représentent la catégorie de population qui croît le plus rapidement dans les pays riches. Leur nombre augmentera de plus d’un tiers d’ici à 2030, passant de 164 millions à 222 millions.

Grâce à la hausse des prix de l’immobilier et à de généreuses pensions de retraite, les consommateurs âgés sont également les plus riches. Les plus de 60 ans dépensent actuellement environ 4 000 milliards de dollars par an, un chiffre appelé à augmenter.

Les gens vivent plus vieux et conservent un mode de vie actif plus longtemps. Ils sont par ailleurs de plus en plus présents et à l’aise sur Internet. Ces deux tendances ont des retombées positives sur divers marchés.

En toute logique, nous devrions nous intéresser aux internautes à cheveux blancs. Et pourtant, les entreprises ont été plutôt lentes à se tourner vers ce marché en expansion. Selon les estimations du Boston Consulting Group (BCG), moins de 15 % des entreprises ont défini une stratégie commerciale ciblant les tranches plus âgées de la population.

Les départements Marketing devraient accorder davantage d’attention aux internautes seniors, car ceux-ci ne dépensent pas leur argent dans les mêmes secteurs que la génération Y ou les plus jeunes. Le fait que ces départements soient majoritairement composés de personnes jeunes est pour beaucoup dans ce déficit d’attention. Dans le secteur du marketing (en général) l’âge moyen des collaborateurs est de 31 ans et moins de 5 % des effectifs ont plus de 50 ans, ce qui explique largement le manque d’affinités avec les seniors. De ce fait, la silver génération ne se reconnaît pas dans les publicités diffusées à la télévision ou sur Internet.

Par ailleurs, l’âge est une notion difficile à définir, une personne de 65 ans n’ayant pas les mêmes habitudes de consommation qu’une personne de 85 ans. Il ne faut donc pas segmenter le marché selon l’âge des seniors. Il est bien plus pertinent de définir des catégories en fonction du style de vie : « dynamique et en activité », « voyage beaucoup », « pourrait prendre sa retraite, mais ne le fait pas », « dépense sans penser à ses héritiers », etc.

Autre constat, les consommateurs seniors n’aiment pas être traités comme des personnes âgées. À nous de faire l’effort de mieux les comprendre et d’apprendre à connaître leurs souhaits, ainsi que leurs préférences en matière de communication. Seule cette stratégie nous permettra d’imaginer des espaces de vente, des produits et des services adaptés aux seniors.

Nous serions bien inspirés d’observer ce qui se fait au Japon. Selon Jerry Black, Directeur général adjoint et Directeur de la stratégie d’Aeon, leader de la grande distribution au Japon : « Jamais dans le monde génération de retraités n’a été aussi riche, dynamique, en bonne santé ni connu une telle longévité ». En matière d’offre commerciale à destination des personnes âgées, le Japon est en avance. Les enseignes et fabricants japonais ont développé des concepts innovants ciblant les seniors.

Nous observons aujourd’hui les prémices d’une révolution. Alors que les baby-boomers viennent lentement grossir les rangs des seniors, le secteur du commerce de détail va devoir relever de nouveaux défis. Songez que nombre de ces consommateurs auront passé une plus grande partie de leur vie à la retraite qu'au travail ! Sous l’influence des seniors, le paysage commercial va se transformer offrant ainsi aux acteurs du secteur une formidable occasion de repenser leur offre pour s’adapter à ce marché en constante évolution !

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

 

 

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/silver-generation-avenir-commerce-de-detail/ - 23-07-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate