Actualité

Ile de France

Local commercial

Près de chez vous

Vos locaux d'entreprise

Champs Elysées : Géant immobilier hors norme

15/11/2013 15:02
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Les Champs Elysées sont une artère commerciale hors norme à Paris. Thierry Bonniol, directeur associé au Département Commerce Paris Ile-de-France de  BNP Paribas Real Estate, fait le tour de ses spécificités immobilières.

En quoi les Champs Elysées sont une avenue hors norme ?

Les Champs Elysées sont la plus grande avenue du monde mais ils sont également la seule artère à Paris qui ressemble à un centre commercial à ciel ouvert. L’avenue est un mélange très réussi de mass market, de marques de luxe, de concessions automobiles, de restaurants et de cinémas. Il s’agit également d’un lieu particulièrement bien loti en termes de transport. L’avenue est ainsi pourvue de 5 parkings couverts, offrant 3600 places et est desservie par 4 lignes de métro (dont la ligne 1, la plus fréquentée de Paris), 4 stations qui longent ses 2 kilomètres (Champs Elysées Clémenceau, Franklin Roosevelt, George V et Charles de Gaulle Etoile) et la ligne A du RER (avec un trafic de près d’un million de passagers par jour). L’avenue attire chaque année environ 130 millions de personnes, l’une des fréquentations les plus importantes au monde.
 
Infographie représentant la Fréquentation des Champs Elysées

Les enseignes qui s’installent sur les Champs ne cherchent-elles que le prestige du lieu ?

Contrairement aux idées reçues, les Champs Elysées ne sont pas qu’une simple vitrine permettant aux enseignes de communiquer sur leur marque. En réalité, les Champs permettent de réaliser de très importants bénéfices avec des rendements au mètre carré réalisés par les enseignes qui y sont installées généralement supérieurs de 30 % aux rendements habituels. Le rendement sur l’avenue est ainsi souvent supérieur à 20 000 € du m2 de vente. Autrement dit, les Champs permettent à une enseigne installée sur 200 m2 de réaliser environ 4 millions d’euros de chiffre d’affaire hors taxe.

La situation géographique joue-t-elle un rôle dans le prix au mètre au carré ? On dit parfois que les numéros pairs, plus exposés au soleil, se vendent ou se louent plus cher…

Tout à fait. Les surfaces situées sur les numéros pairs de l’avenue (à droite lorsque l’on remonte les Champs en direction de l’Arc de triomphe) ont longtemps été mieux valorisées en terme locatif que les surfaces à l’ombre (numéros impairs). On trouvait sur le trottoir de droite, de grandes marques de mass market et à gauche, du côté de l’ombre, des marques de luxe, comme la boutique Louis Vuitton par exemple. Entre 2005 et 2012, on estimait en moyenne à entre 7000 et 11 000 €/m2 la valeur locative des numéros pairs et à entre 4000 et 8000 € la valeur locative des numéros impairs. 
 
 

Cela dit aujourd’hui l’écart tend à se réduire entre les deux rives. Le phénomène que l’on constate est une très forte croissance de la valeur locative depuis 2012. Quatre signatures de grandes enseignes ont ainsi eu lieu du côté pair avec des valeurs locatives allant de 16 000 jusqu’à 20 000 € au mètre carré ! Les côtés impairs ont vu également leur valeur augmenter avec aujourd’hui un prix au mètre carré oscillant entre 9000 et 10 000 € de valeur locative.

Quels sont les enjeux de demain de la plus grande avenue du monde ?

Le seul frein que connaissent les Champs Elysées aujourd’hui est celui de la voirie et de la traversée, très difficile pour les piétons, d’un trottoir à l’autre. Pas moins de quatre voies occupent en effet l’artère et les feux rouges et passages piétons réguliers ne suffisent pas à fluidifier le passage d’un côté à l’autre. Une réflexion prospective à tenir ? Trouver le moyen d’obtenir une liaison plus naturelle entre les deux trottoirs… »

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 0 commentaire
  • Aucun commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/champs-elysees-geant-immobilier-norme/ - 17-07-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate