Dossier

Les mandats de vente dans l’immobilier

12/06/2013 17:35
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Les différents mandats immobiliers

Les mandats immobiliers visent à fixer un certain nombre de règles à respecter à la fois par le vendeur du bien et par l’agent immobilier en charge de la recherche d’acquéreur. Le point sur les éléments à prendre en compte !

Le mandat exclusif 

le vendeur est lié à une seule agence. Cela signifie qu’elle est la seule à pouvoir procéder à la vente, pendant toute la durée prévue dans le mandat. Ainsi, si vous trouvez un acquéreur par vous-même et que vous traitez avec lui, une commission sera due à l’agence. Il est à noter que ce mandat de vente peut connaître des variantes dans lesquelles un nombre limité d’agents peuvent être mandatés pour commercialiser le bien (co-exclusivité pour 2 agents et tri-exclusivité pour 3 agents). Son avantage : le bien ne sera pas surexposé, l’agence immobilière ou le négociateur pourra travailler son réseau et assurer un suivi optimal de la commercialisation. Son inconvénient : l’impossibilité de trouver soi-même un acheteur (ou l’obligation de verser une commission à l’agence le cas échéant si vous traitez en direct malgré l’exclusivité accordée à l’agence).

Le mandat préférentiel (ou semi-exclusif)

A mi-chemin entre le mandat simple et le mandat exclusif, le mandat préférentiel vous lie à une seule agence mais vous  permet également de vendre le bien par vous-même à un acquéreur que vous aurez vous-même identifié. Son avantage : la souplesse du contrat qui laisse l’agent immobilier travailler son réseau mais qui permet également au vendeur de chercher un acheteur de son côté. Son inconvénient : le versement d’une commission minorée à l’agence même lorsque le vendeur trouve lui-même l’acquéreur et traite directement avec lui.

Le mandat simple 

Au contraire du mandat exclusif, le mandat simple offre une liberté totale. Vous pouvez ainsi signer des mandats avec plusieurs agences et également essayer de vendre le bien par vous-même. Son avantage : la liberté qu’il offre au vendeur de faire appel à plusieurs agences ou de trouver lui-même un acheteur. Son inconvénient : la surexposition du bien aux yeux des acquéreurs potentiels qui pourraient imaginer d’éventuels défauts ou un prix excessif.
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/dossier/simple-exclusifs-mandats-immobiliers/2/ - 21-05-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate