Actualité

Métiers de l'immobilier

Immobilier de bureau : état des lieux du marché à Metz et Nancy depuis l’arrivée du TGV

13/01/2014 15:26
Imprimer  |  Ajouter aux favoris
La création de la ligne TGV Est en 2007 a eu des répercussions sur le marché de l’immobilier d’entreprise dans les régions qu’elle traverse. La situation diffère cependant selon les villes : le point à Metz et à Nancy avec BNP Paribas Real Estate.

L’offre se stabilise à Metz et atteint des niveaux élevés à Nancy

A Metz, l’offre immobilière à un an se stabilise mais suit deux tendances opposées. BNP Paribas Real Estate remarque que l’offre de seconde main est en constante progression depuis 2007 (plus de 4% en moyenne depuis 5 ans) alors que l’offre neuve continue quant à elle de décroître avec -24% en 6 mois, et ne représente plus que 26% du stock global disponible à un an. D’après le Directeur Associé de BNP Paribas Real Estate Transaction à Metz, Nancy Spann, cette tendance est causée par « la forte consommation de surfaces neuves en centre-ville ». La répartition géographique du stock disponible a pour sa part peu évolué. A Nancy au contraire, l’offre à un an atteint des niveaux élevés, en particulier dans les offres d’immobilier de bureau de seconde main, puisqu’elles correspondent à un volume supérieur à 50 000 m² disponibles. Elles se situent principalement au centre, au Parc de Brabois ainsi qu’au nord de l’agglomération. Si l’offre neuve existante reste pour sa part stable, les livraisons d’immeubles prévues pour les douze prochains mois engendrent un bond du stock de bureaux neufs disponibles à un an. L’offre de seconde main s’est quant à elle développée sur l’ensemble de la métropole, grâce à la libération de baux et de la disponibilité d’immeubles obsolètes, notamment dans les parcs tertiaires périphériques.

Transactions d’immobilier de bureau en baisse à Metz et Nancy

À Metz, on observe un léger recul des transactions avec un rebond des moyennes surfaces : le premier semestre 2013 a accusé une petite baisse des demandes placées (-7% en volume et -6% en nombre), en comparaison avec 2012 sur la même période. Les grandes transactions (surfaces de plus de 2000 m² attention ça peut aussi être des locations), ont subi un recul de -50%. Le marché des moyennes surfaces (500 à 2000 m²) connaît quant à lui un fort rebond se traduisant par des ventes plus que doublées sur les six premiers mois de 2013. À Nancy, les transactions ont baissé de 50% en volume. Ce chiffre est le plus faible depuis 2005 au cours des six premiers mois de l’année, dû à un net ralentissement de la demande placée sur les bureaux de seconde main.

Un maintien des loyers en centre-ville à Metz et des loyers élevés dans le neuf à Nancy

À Metz, les valeurs locatives en bureaux neufs se stabilisent en centre-ville. Les bureaux de seconde main sont quant eux à la hausse en centre-ville et en périphérie, grâce aux transactions réalisées sur les immeubles de meilleure qualité, tels que le récent Busipolis. À Nancy, les loyers des constructions neuves d’immobilier de bureau en centre-ville sont élevés. Les récents programmes situés en centre-ville ont en effet permis de rehausser les valeurs locatives, jusqu’à 180 euros/m²/an. Les bureaux de seconde main voient leurs loyers faciaux maintenus : le taux de vacance étant en progression, cette tendance devrait rester stable au cours des prochains mois.  

Contactez BNP Paribas Real Estate pour avoir un accompagnement et plus d'informations.  
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 0 commentaire
  • Aucun commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/immobilier-bureau-marche-metz-nancy-tgv/ - 17-09-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate