Actualité

Formation

Métiers de l'immobilier

Immobilier durable : une chaire dédiée à l’ESSEC

20/01/2014 14:17
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

essec immobilierL’immobilier connaît ces dernières années une évolution profonde, notamment en raison de la financiarisation progressive du secteur qui a amené des problématiques et des logiques nouvelles. L’ESSEC Business School a ainsi créé en 2002 une chaire spécifiquement dédiée à l’immobilier, baptisée Chaire Immobilier et développement durable. Le point avec Ingrid Nappi-Choulet, professeur-chercheur à l’ESSEC, créatrice et titulaire de la chaire.

Quel est l’objectif de la Chaire Immobilier et développement durable de l’ESSEC ?

La chaire vient de fêter ses 10 ans. Avec le mouvement de financiarisation de l’immobilier, il nous semblait important en tant qu’école de management, de créer un espace dédié à la recherche en immobilier et de proposer aux étudiants une formation spécifique portée par des professionnels du secteur.

L’immobilier est aujourd’hui un secteur, un actif, une fonction dans l’entreprise qu’il est nécessaire de savoir gérer quel que soit le poste occupé. Les entreprises sont de plus en plus à la recherche de collaborateurs qui soient capables de gérer ces enjeux, d’autant que l’immobilier occupe une place désormais importante dans les problématiques managériales. Immobilier et management sont désormais indissociables : les nouveaux modes de management ont par exemple aujourd’hui un impact majeur sur l’aménagement de bureaux.

Il nous paraissait donc nécessaire de former plus spécifiquement nos étudiants aux problématiques immobilières : les écoles de management ont fonctionné longtemps sans cette spécialisation et l’ESSEC est aujourd’hui la 1ère grande école de gestion en France et parmi les premières en Europe à développer un pôle de compétence en immobilier d’une telle ampleur.

Quelle place occupe le développement durable dans la Chaire Immobilier de l’ESSEC ?

En 2002, lors de sa création, la chaire était baptisée Chaire Immobilier de l’Essec. La prise en compte des contraintes écologiques dans le marché, les débats autour du Grenelle de l’environnement et plus récemment autour du plan bâtiment durable nous ont amenés à intégrer les problématiques d’immobilier durable dans son périmètre : la chaire porte désormais le titre de Chaire de l’Immobilier et du Développement Durable.

Le développement durable occupe ainsi une place centrale dans la recherche que nous menons en immobilier à l’ESSEC. Nous y analysons les tendances lourdes pour l’immobilier durable de demain comme la reconstruction de la ville sur elle-même pour éviter l’étalement urbain et limiter l’empreinte carbone ou l’importance grandissante des problématiques de rénovation pour rendre les constructions durables et répondre aux besoins de plus en plus changeants des utilisateurs.

Avec la financiarisation du secteur et la crise actuelle, le marché est désormais « drivé » par les attentes et les besoins des utilisateurs. La valeur d’usage d’un immeuble, la question de sa « durée » dans le temps sont ainsi devenues des problématiques majeures pour le secteur.
L'immobilier dans la ville de demain

A l’occasion des 25 ans du MIPIM, nous allons publier notre deuxième cahier consacré à la ville de demain portant sur la question de la mixité urbaine et des espaces partagés.  Intitulé « L'immobilier dans la ville de demain : vers de nouveaux usages et partages », ce cahier sera disponible en version française et en version anglaise.

Comment travaillez-vous avec vos partenaires ?

La chaire Immobilier et développement durable de l’ESSEC est à la fois un lieu d’enseignement et de recherche. Les enseignements sont prodigués par des professionnels du secteur qui donnent à nos étudiants une vision concrète des problématiques immobilières et leur permettent de traiter de cas actuels et concrets.

Nos trois partenaires, Poste Immo, Foncière des Régions et, depuis 2013, BNP Paribas Real Estate transmettent ainsi aux étudiants leur expertise quotidienne et les accompagnent dans un suivi personnalisé de tutorat (encadrement de mémoires, stages…).

La Chaire est également accréditée par la RICS, Royal Institution of Chartered Surveyors, qui lui garantit un niveau d’excellence.

Quel écho rencontre la chaire auprès des étudiants de l’ESSEC ?

La Chaire Immobilier et Développement Durable rencontre beaucoup de succès. Je pense que les étudiants ont bien compris que l’immobilier est un enjeu majeur pour quiconque se destine à une fonction de management. Jusqu’à il y a quelque temps, les problématiques propres au secteur étaient abordées par des formations en école d’ingénieurs ou en droit. Il apparaît désormais indispensable dans le cursus d’un futur manager en gestion de bénéficier d’enseignements en économie, gestion et finance de l’immobilier.

L’engouement est tel que nous devons chaque année effectuer une sélection pour pouvoir assurer notre rôle de tutorat qui est très intense et sélectionnons ainsi entre 14 et 16 étudiants par an !

 

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 0 commentaire
  • Aucun commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/immobilier-durable-chaire-dediee-lessec/ - 15-09-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate