Actualité

Développement durable et RSE

La végétalisation des immeubles, un enjeu d’avenir

28/04/2015 10:30
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

L’idée reçue voudrait que ville et nature s’opposent. A chaque agrandissement de la ville correspondrait une diminution des espaces naturels. La végétalisation des espaces urbains vient remettre en cause cette idée longuement ancrée.

Au-delà des espaces verts comme les parcs et squares que l’on retrouve dans nos villes, la nature s’invite à présent sur les toits et façades des immeubles, et parfois même sur les lieux de travail. L’agriculture urbaine est aussi en plein développement, avec un nombre toujours plus grand de jardins potagers en ville. Ce type d’agriculture a l’avantage de permettre un circuit plus court entre lieu de production et de consommation.

Un phénomène aux multiples bienfaits

Interpellées par leurs différentes parties prenantes (fournisseurs, clients, actionnaires, etc..), les entreprises sont de plus en plus poussées à prendre en compte l’intérêt collectif qu’il y a à végétaliser l’espace urbain.

La nature est essentielle aux habitants de villes toujours plus chaudes et polluées puisqu’elle permet de réguler la qualité de l’eau, de l’air, des sols. La prise en compte de l’environnement est une composante clé de la Responsabilité Sociale des Entreprises qui émane d’une demande citoyenne forte.

Mais au-delà de cet intérêt collectif qui peut parfois être difficilement quantifiable, les entreprises peuvent avoir un intérêt direct au « verdissement » de leur patrimoine. Outre la régulation thermique et les économies d’énergie qui en découlent, la végétalisation des immeubles permet aussi une augmentation de la durée de vie de l’étanchéité. Pour un propriétaire, la végétalisation peut donc permettre de conserver la valeur d’un bien sur le long terme.

De manière plus large, la nature en ville a un impact sur les services d’approvisionnement en matières premières ou en nourriture. Enfin, les directions d’entreprises sont de plus en plus sensibles au rôle positif que la présence de verdure autour des lieux de travail peut avoir sur le bien être des employés, et donc leur productivité.

Ainsi, l’enjeu de la végétalisation du parc immobilier des entreprises peut ainsi devenir un enjeu pour leur attractivité et leur compétitivité.

Retrouvez très bientôt une interview de Ingrid Nappi-Choulet, Professeur-chercheur à l’ESSEC Business School, sur le sujet de la végétalisation de la ville.

Source : Les Cahiers de la Chair Immobilier et Développement Durable #3, 2015

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 0 commentaire
  • Aucun commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/la-vegetalisation-des-immeubles-un-enjeu-davenir/ - 17-09-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate