Actualité

Architecture

Développement durable et RSE

Le jardin suspendu, une solution à la sur-urbanisation

29/01/2014 07:59
Imprimer  |  Ajouter aux favoris
jardin suspenduUn jardin suspendu extensif, appelé également « espace vert suspendu », se définit comme une couverture verte pour les toits d’habitations de moyennes et grandes surfaces. L’objectif d’un jardin suspendu est d’atténuer et de compenser des environnements urbains en recréant un environnement naturel. Il présente également l’avantage de garder la chaleur pendant l’hiver et de refroidir l’air l’été.

Les avantages du jardin suspendu

Pour rendre les constructions immobilières plus durables, les architectes ont repris ces dernières années le principe ancestral de la toiture végétale. Ce type d’installation apporte de nombreux avantages :
  • Amélioration de l’isolation thermique : une toiture végétale peut provoquer une baisse de température pouvant aller de 3 à 7 degrés l’été et conserver un peu de chaleur au cœur du bâtiment en hiver
  •  Isolation phonique renforcée : un jardin suspendu permet de réduire de 50 décibels environ les bruits venant de l’extérieur
  • Protection contre les rayons ultra-violets : durée de vie et étanchéité quasi doublées
  • Création d’espaces de vie supplémentaires dans des contextes de sur-urbanisation
Adaptable sur tout type de support porteur (béton, bois, acier) le toit végétal doit cependant être installé sur une structure capable de supporter une lourde surcharge. Le « substrat », généralement du compost végétal  mélangé à des agrégats de pierres légères et absorbantes, peut ainsi peser entre 120 et 350 kg/m². Une fois la structure installée, tout type de végétation peut être planté, y compris un potager.

Le jardin des nuages : un jardin suspendu au coeur de la Défense

Le système des jardins suspendus est une solution particulièrement appropriée aux quartiers d’affaires des grandes métropoles, surchargés de constructions et à la recherche d’un immobilier durable. Dans le quartier d’affaires de la Défense (92), la prochaine « tour D2 », actuellement en construction expérimentera ainsi un jardin suspendu baptisé « Le jardin des nuages ».

Installé au sommet de la tour sur la face nord, il fera figure de voile végétal capable de résister aux contraintes environnementales extrêmes existantes en haut de la tour. Les eaux de pluie tombant sur le dôme seront collectées et stockées dans un bassin avant d’irriguer le jardin sous forme de brumes et de nuages. De quoi donner une arrivée d’air frais au quartier d’affaires.
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 0 commentaire
  • Aucun commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/le-jardin-suspendu-solution-la-sur-urbanisation/ - 20-09-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate