Actualité

Bureau

Well-being

Les tiers-lieux : en route vers le bureau du futur

20/04/2016 11:17
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Il y a encore quelques années, le travail à distance s'apparentait, dans la grande majorité des cas, au télétravail ou travail à domicile. Aujourd'hui, les travailleurs nomades sont de plus en plus nombreux et ont désormais accès à des espaces alternatifs appelés tiers-lieux. Qu'il s'agisse de télécentres, de Fablabs, de pépinières d'entreprises ou d'espaces de co-working, les tiers-lieux se développent partout en France. Ils offrent une grande souplesse d'utilisation, participent au bien-être des collaborateurs et vont même jusqu'à redynamiser l'attractivité de certaines zones rurales.

 Tiers Lieux

Les tiers-lieux : le bureau de demain pour les travailleurs nomades

C'est au sociologue américain Ray Oldenburg que l'on doit la notion de « Third Place » ou tiers-lieux. Introduit à la fin des années 80, le concept de tiers-lieu désigne un espace de travail qui ne se situe ni au sein d'une entreprise, ni au domicile du collaborateur. Longtemps assimilés à la chaine américaine Starbucks qui fut pionnière en la matière en offrant le wifi gratuit à ses clients, les tiers-lieux proposent aujourd'hui de véritables bureaux alternatifs parfaitement adaptés aux besoins des travailleurs nomades.

On distingue les tiers-lieux publics (espaces de co-working, ateliers partagés, fablabs, incubateurs…) les tiers-lieux dits « professionnels» (télécentres ou centres d'affaires) et les tiers-lieux d'entreprises.

Les espaces de co-working

Offrant une solution souple et sans contrainte aux travailleurs indépendants ou aux créateurs d'entreprises et start-up, la tendance du co-working est en plein essor.

Ces espaces de travail, agencés de manière conviviale et parfaitement équipés proposent des bureaux à louer à la journée, à la semaine, ou au mois. Outre la location d'un simple bureau, les usagers de ces tiers-lieux initient également une tendance liée à un nouveau mode de travail collaboratif basé sur le partage des idées et des compétences, le travail en réseau et la culture « open-source ».

Les Fablabs

Initié par le MIT (Massachusetts Institute of Technology), prestigieux institut de recherche américain, les Fablabs (contraction de Fabrication Laboratories) constituent des lieux de travail ouverts encourageant la création et aidant à la conception ou au prototypage d’objets. Ces tiers-lieux s'adressent donc principalement à des designers ou à des créateurs d'entreprises et start-up qui souhaitent bénéficier d’équipements techniques spécifiques mis à leur disposition.

Les pépinières de start-up

Avant d'initier une recherche de locaux ou de bureaux à louer et pour alléger les contraintes liées au lancement d'une activité, le jeune entrepreneur pourra être accueilli au sein d'une pépinière d'entreprises. Cette structure va lui offrir un espace de travail (open-space ou bureaux partagés) ainsi qu'un accompagnement pour développer son activité.

Les centres d'affaires

Le centre d'affaires représente un immeuble de bureaux entièrement équipé et composé de plateaux aménagés en open-space ou en bureaux individuels. Ces espaces de travail permettent aux entreprises de louer des bureaux pour proposer un tiers-lieu à leurs collaborateurs, qu'ils soient en déplacement ou qu'ils souhaitent bénéficier d'un lieu adapté pour travailler à distance.

Le « corpoworking » ou co-working en entreprise

Il s'agit en fait d'espaces de bureaux partagés mis à disposition par une société et ouverts non seulement aux salariés mais également à des utilisateurs extérieurs. Ces derniers peuvent être des travailleurs indépendants mais également des clients de l'entreprise. Ces initiatives encouragent le dialogue et les échanges, tout en favorisant le bien-être des collaborateurs et le well-being. Elles démontrent également la capacité d'innovation d'une entreprise et son ouverture à de nouveaux modes de travail alternatifs.

 

Les tiers-lieux en France : de nouveaux espaces de travail à Paris et en région

Alors que les métropoles labellisées French Tech aménagent, partout en France, de nouveaux espaces proposant ateliers partagés, incubateurs ou autres Fablabs, les tiers-lieux représentent une véritable opportunité pour les zones péri-urbaines. En effet, le boom du travail à distance revitalise certains territoires qui réduisent ainsi leur dépendance aux grandes villes. Les utilisateurs des tiers-lieux peuvent alors envisager de se réinstaller en dehors des grosses agglomérations et ainsi dynamiser l'économie locale.

Aujourd'hui, on compte près de 140 tiers-lieux en région Paris-Ile-de-France dont plus de la moitié sont situés dans Paris intramuros. Les travailleurs indépendants à la recherche d'un bureau à louer à Paris ou en Ile de France pourront s'essayer au co-working.

Si, selon une étude réalisée par La Fonderie (agence numérique de la région Île-de-France), la région parisienne est la troisième métropole mondiale à disposer d'espaces de coworking, les régions ne sont cependant pas en reste.

Ainsi l'Alsace est à l'initiative de très beaux projets : Adec à la Walck, La Source à Dolleren, le CCN (Centre de Culture Numérique) sur le campus de l'Université de Strasbourg.

Le Vaisseau propose, quant à lui, 3 espaces de coworking dans la région Poitou-Charentes avec des bureaux à louer à Poitiers, Niort ou La Rochelle.

On pourra également citer les espaces de bureaux partagés de la Cantine à Nantes, ceux du Comptoir numérique à Saint-Etienne ou de la Cordée à Lyon (Villeurbanne)

Du côté des Fablabs, les initiatives se multiplient à Paris (Usine IO, dans le 13eme arrondissement) et également partout en France : Lyon French Tech  soutient par exemple les projets de YouFactory, de la Fabrique d’Objets Libres ou encore de la Paillasse Saône.

Incubateurs et pépinières démontrent également leur dynamique d'innovation en soutenant des start-up à travers des lieux tels que Le Camping, DojoBoost ou The Family à Paris. En région, on pourra également citer l'auberge Numérique à Bordeaux, Innotex à Tourcoing, Inobiz à Mâcon, le Camping à Toulouse ou l'Hôtel Technologique situé sur le Technopôle Marseille-Provence à Château-Gombert.

A Paris, le plus grand incubateur numérique du monde va bientôt ouvrir ses portes au sein de la nouvelle Halle Freyssinet dans le 13ème arrondissement de Paris. Ce projet, financé par Xavier Niel via la société SDECN, accueillera près de 1 000 start-up sur 34 000 m² fin 2016.

 

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/les-tiers-lieux-en-route-vers-le-bureau-du-futur/ - 19-11-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate