Actualité

Développement durable et RSE

Innovations

Penser la ville

Well-being

Loi sur la biodiversité : les bâtiments végétalisés

03/03/2016 10:29
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Selon le texte de loi voté le 19 mars 2015, les toits des nouveaux bâtiments en zones commerciales doivent être au moins partiellement végétalisés ou comporter des équipements de production d’énergies renouvelables, comme des panneaux solaires ou des éoliennes. Zoom sur cette tendance de fond qui mise sur la canopée urbaine !

Les bâtiments végétalisés

Verdir la « cinquième façade »

La végétalisation des toits, de même que les murs végétaux, est une tendance de plus en plus répandue aujourd’hui, notamment sur les immeubles tertiaires (immeubles de bureaux, de commerces, hôtels, locaux commerciaux…). Elle contribue à rendre la ville plus verte et modifie le paysage urbain et apporte confort et bien-être aux utilisateurs.

Outre l'aspect esthétique, sedum, mousses et graminées offrent également un nouvel écosystème citadin particulièrement favorable aux oiseaux ou aux insectes. Depuis 2013, ces derniers peuvent d'ailleurs profiter de la plus grande toiture végétalisée de Paris grâce aux quelques 7 000 m² de toits aménagés du centre commercial parisien de Beaugrenelle.

Plus récemment, l'immeuble Zenora situé à Issy-Les-Moulineaux représente un très bel exemple de conception bioclimatique des façades avec notamment un mur végétal de près de 30 mètres de haut et des terrasses végétalisées.

Parmi les réalisations récentes, on note également l'immeuble de bureaux Via Verde situé à Nanterre qui présente des façades inclinées végétalisées ou encore la tour CityLights (Boulogne) qui compte près de 50% de toitures végétalisées.

>>> Découvrez toutes les offres de bureaux à louer à Boulogne-Billancourt

Verdir la cinquième façade n'est toutefois pas uniquement bénéfique pour la faune et la flore, elle contribue aussi à une meilleure gestion des eaux de pluie. En effet, le toit végétalisé démontre une grande capacité de drainage et d'absorption des eaux pluviales, ce qui réduit ainsi largement les risques d'engorgement des réseaux d'assainissement et permet de gagner en durée de vie d'étanchéité. Une donnée non négligeable qui participe à concevoir des bâtiments intelligents (Smart Building).

Une société française spécialisée dans la toiture végétalisée a d'ailleurs lancé tout récemment sa dernière innovation : la Toiture Hydroactive Connectée. Offrant une plus grande capacité de stockage, elle est également équipée de capteurs installés dans la végétation qui permettent à l'utilisateur de monitorer en temps réel la vidange ou l'irrigation des bacs.

Enfin, la végétalisation améliore également le confort thermique et l'isolation phonique du bâtiment. Elle intervient par ailleurs dans le filtrage des particules fines et sur la qualité de l'air en zone urbaine.

 

Végétalisation des bâtiments : quels avantages pour les propriétaires et les utilisateurs ?

Les bâtiments tertiaires végétalisés bénéficient d'une meilleure valorisation car ils s'inscrivent dans une démarche environnementale qui crédibilise la valeur verte des actifs d'un propriétaire.  

Pour l'utilisateur, la végétalisation des immeubles de bureaux véhicule des valeurs positives et rend « visible » l'engagement de l'entreprise pour limiter son impact sur l'environnement et réduire son empreinte écologique. Un bon point pour son image de marque mais pas seulement puisque, selon une étude réalisée par Interface (Etats-Unis) en 2014, la végétalisation dope la motivation des salariés.

Enfin, un immeuble végétalisé (qu'il s'agisse d'un mur végétal ou d'un toit vert) offre une meilleure isolation thermique et permet donc des économies d'énergies notamment en ce qui concerne les systèmes de climatisation.

 

Autres articles susceptibles de vous intéresser

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 0 commentaire
  • Aucun commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/loi-sur-la-biodiversite-les-batiments-vegetalises/ - 17-12-2018
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate