Actualité

Well-being

Quel bureau pour demain : le co-working

30/10/2015 12:26
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

coworking

Avec plus de 300 espaces en France et 10 000 adeptes, le co-working explose partout dans le monde. Une pratique récente qui séduit les indépendants ou les jeunes entrepreneurs mais aussi certains grands groupes tels que Coca-Cola ou Accenture qui développent leurs propres espaces de co-working et offrent ainsi à leurs collaborateurs une variante au télétravail à domicile.

Focus sur ces nouveaux espaces de bureaux partagés, propices aux échanges et à la créativité.

Partager l'espace et les services

La notion de bureau évolue et devient moins un lieu géographiquement déterminé qu'un espace connecté. On travaille désormais de plus en plus depuis des « tiers-lieux », un concept énoncé à la fin des années 80 par le sociologue américain Ray Oldenburg et qui regroupe les différents lieux où l'on travaille et qui sont ni le domicile, ni le bureau.

Qu'ils soient free-lance, salariés, étudiants ou entrepreneurs à la tête d'une petite start-up, tous ces profils se retrouvent désormais dans un seul et même lieu et partager les mêmes ressources. Ils deviennent alors co-workers, utilisant les services mis à leurs disposition tels que wi-fi, imprimantes, photocopieuses, bureaux individuels, salles de réunions et bien-sûr l'indispensable machine à café.

Ici pas de bail commercial, ces bureaux partagés, version contemporaine des ateliers d'artistes, offrent une vision nouvelle de l'immobilier d'entreprise : ils peuvent être loués à l'heure, à la journée ou au mois et permettent aux jeunes pousses de démarrer une activité sans contraintes lourdes de trésorerie.

Elargir son réseau professionnel et confronter ses idées

Mais le co-working ne représente pas seulement une alternative en termes d'immobilier de bureau : outre un partage de l'espace, il s'impose comme un véritable écosystème qui encourage l'innovation et la mutualisation des idées.

A Paris, certains structures se spécialisent. Ainsi La Ruche située dans 10eme arrondissement se présente comme un laboratoire vivant d'innovation sociale. Elle privilégie ainsi les initiatives visant à protéger l'environnement, lutter contre l’exclusion ou créer des emplois durables.

Quant au modèle Numa et sa « Cantine » (nom de son espace de co-working), véritable pionnier dans le domaine du co-working en France, il propose nombre de services pour rassembler les entrepreneurs. Ainsi Numa offre des résidences de 6 mois pour offrir un accompagnement personnalisé (juridique, stratégie, branding par exemple) aux projets les plus prometteurs.

Tous proposent également des évènements (conférences, afterworks, ateliers pédagogiques) pour créer du lien entre les co-workers. C'est notamment le cas avec les rendez-vous du vendredi organisés par Le Tank (Paris) autour des questions numériques.

On dénombre également de nombreuses initiatives similaires partout en France avec, entre autre l'Usine à Belfort, The Carrosserie à Marseille, Darwin situé rive droite à Bordeaux ou encore La Cordée qui déploie ses espaces de bureaux à Lyon, Annecy ou encore Villefranche-sur-Saône.

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Commentaires fermés 1 commentaires
www.limmobilierdunmondequichange.fr/quel-bureau-pour-demain-le-co-working/ - 20-05-2019
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate