Actualité

Penser la ville

SIMI 2017 : 10ème édition des Espoirs de l’Architecture de BNP PARIBAS Real Estate

01/12/2017 09:44
Imprimer  |  Ajouter aux favoris

BNP PARIBAS Real Estate récompense des étudiants pour leur travail sur des sujets sociétaux d'architecture. Le nom des lauréats du Prix des Espoirs de l'Architecture 2017 sera dévoilé le 7 décembre prochain sur le stand de BNP PARIBAS Real Estate à l'occasion du salon du SIMI 2017. Retour sur ce concours qui imagine la ville de demain et sur les 6 projets en lice pour cette 10ème édition.  

 

 

Prix des Espoirs de l'Architecture 2017 : la biodiversité : contributeur à la ville durable et désirable de demain ?

Lancé en 2008 par BNP PARIBAS Real Estate, le Prix des Espoirs de l'Architecture met en lumière les réflexions et projets de futurs architectes sur l'influence des modes de vie et du développement durable sur l'architecture.

Cette année, les candidats ont planché sur le thème de la biodiversité en tant que contributeur à la ville durable et désirable. Parmi les 22 projets présentés, 6 ont été sélectionnés par un pré-jury composé de collaborateurs BNP PARIBAS Real Estate et d'anciens lauréats.

Voici les 6 projets finalistes présentés le 24 novembre à la direction générale du groupe ainsi qu'à 9 architectes de renom :

La Fabrique Verte du Déjà-Là

Cette opération s'appuie sur la réhabilitation de deux immeubles situés rue Darcet dans le 17ème arrondissement de Paris. Le programme prévoit 13 logements qui accueilleront des occupants de tous âges afin de favoriser la mixité sociale. Une serre potagère, tout en transparence, sera accessible grâce à un escalier visible en façade. Puis, un mur végétalisé ainsi que des perchoirs à oiseaux ou encore des cultures de micro-algues habilleront l'extérieur de cet ensemble immobilier. Le jardin partagé sera géré par les occupants de l'immeuble et par une association responsable de la maintenance de la parcelle.

Enfin, le projet propose un espace ouvert au public : la Maison Info Nature permettra de sensibiliser les habitants du quartier au retour de la nature dans la ville, à travers l'organisation d'évènements ou encore la vente de graines et d'outils de jardinage.

Equilibre

C'est sur l'Ile Seguin que le projet Equilibre pourrait voir le jour. Il intègre 3 axes de réflexion autour de la mixité intergénérationnelle, du rythme du bâti et de la symbiose entre la nature et la construction. L'opération prévoit des programmes mixtes accueillant familles, étudiants et seniors mais également des espaces de co-working, une crèche ou une bibliothèque. Les occupants se croiseront et interagiront pour créer un immeuble à vivre.

Entièrement modulable, le bâti pourra évoluer au fil du temps, selon les besoins, grâce à un système de ‘poteau-poutre’ en béton et de cloisons démontables. Chaque appartement, chaque espace d'activités offrira cette même flexibilité.

La façade des immeubles sera un support pour l'équilibre de la biodiversité avec des murs végétalisés. L'opération sera livrée en plusieurs tranches afin de laisser le temps aux habitants de prendre possession du site et à l'écosystème de se mettre en place.

L'Epi D'Hermes

La ville d'Hermes, située dans l’Oise, attire chaque année de nouveaux habitants en recherche d'un environnement préservé et à proximité du bassin d'emploi parisien. L’étalement urbain provoqué par cet afflux éloigne néanmoins la campagne environnante.

Pour proposer des logements innovants en phase avec les grands défis environnementaux et l'écologie urbaine, le projet s'appuie sur la réhabilitation de la cité d'Alésia. La rénovation des logements se fera par des matériaux locaux et naturels et une optimisation des espaces à vivre. Le projet prévoit également des extensions avec des logements neufs.

L’écosystème à cœur ouvert : l'îlot au centre des pulsions

Ce projet imagine la reconversion de l'îlot situé à l'ouest de l'abbaye St Victor à Marseille en créant un modèle de ‘village dans la ville’. Ce nouveau plan urbain favorise la biodiversité existante sur le site et aux alentours grâce à un corridor écologique qui relie l'extérieur et l'intérieur de l'îlot.

Celui-ci est doté d'un bâtiment parking (avec réversibilité d'usage) qui referme le village, libérant des stationnements et offrant ainsi de nouveaux espaces pour le végétal. Une double-peau, qui valorise les bâtiments existants, vient par ailleurs se greffer aux façades de l'îlot, favorisant ainsi la biodiversité et le retour de la nature dans la ville.

Cultivons aussi l'urbain

C'est l'Île de Nantes, site à la végétation dense, qui abrite ce projet. Il présente un grand espace de maraîchage, des logements et un programme public mixte.

Le projet prévoit un programme (conçu en bois issu de forêts de la région) de 30 logements depuis le studio jusqu'au T4 afin de favoriser la mixité sociale. Les paliers et coursives sont pensés comme des espaces communs, véritables lieux d'échange où il fait bon jardiner ou partager un repas à l'ombre de la vigne vierge gérant naturellement l'apport solaire.

De grands jardins, des serres et autres ruches permettent aux occupants de produire fruits, miel et légumes tout au long de l'année.

Un café associatif, une salle polyvalente partagée, des ateliers de jardinage offriront aux habitants du quartier des moments de partage et de convivialité.

La Serre Parisienne

La Serre Parisienne, implantée sur une parcelle située entre la rue Petit et la rue de Meaux dans le 19ème arrondissement, s’organise autour d’un grand patio. Le projet intègre une verrière dotée de volets permettant d'optimiser l'apport solaire pour un confort thermique optimal tout au long de l'année. Des panneaux photovoltaïques fournissent une énergie solaire d'appoint.

La serre offre des conditions idéales à la culture des fruits et des légumes tout au long de l'année, des plantations qui seront arrosées grâce à la collecte de l'eau de pluie. Un espace de compostage sera également mis à la disposition des utilisateurs. Cet ‘immeuble-serre’ imagine par ailleurs pour chaque habitant un lieu intime, la chambre. L'aménagement de cette chambre est pensé de manière à optimiser l'espace. Les cultures, les cuisines ou encore la buanderie représentent des espaces communs gérés pas la copropriété.

Remise des Prix au SIMI

Les lauréats seront donc désignés le 7 décembre prochain sur le SIMI. Pour marquer cette 10ème édition, deux prix seront décernés : le Prix des Espoirs de l’Architecture, attribué par le jury (d’un montant de 4 000 €) et  le Coup de cœur des Internautes (d’une valeur de 2 000 €) attribué par le vote des collaborateurs et des internautes.

Rendez-vous au SIMI sur le stand BNP PARIBAS REAL ESTATE (E105) le 7 décembre prochain pour connaître les projets récompensés. (NB : accréditation indispensable pour accéder au salon)

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

Imprimer  |  Ajouter aux favoris

Réagissez !

Ajouter un commentaire 0 commentaire
  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire

www.limmobilierdunmondequichange.fr/simi-2017-10eme-edition-espoirs-de-larchitecture-de-bnp-paribas-real-estate/ - 14-12-2017
L'immobilier d'un monde qui change, site édité par BNP Paribas Real Estate